THE robe de mariée enfin trouvée!!

THE robe de mariée

Comme vous l’avez sans doutes compris dans l’article précédent, trouver sa robe de mariée prend beaucoup de temps… Après quelques recherches sur internet je prends rendez-vous au DRESSING-CLUB….C’est l’adresse incontournable de toute future mariée qui bave sur les modèles de Rime Arodaky, Laure de Sagazan, Delphine Manivet ou Elise Hameau…je vous entends : « Trop cher !”

Le Dressing Club

Je vous réponds : “c’est un dépôt-vente de robes de mariées neuves que les créateurs proposent à des prix pouvant aller jusqu’à 50% de réduction”. Merci qui ?

Je me rends au salon d’essayage, situé rue Godot de Mauroy, avec une amie. Il faut montrer patte blanche avant de pouvoir y pénétrer. L’accueil est sympathique et discret. Les lieux sont chics et cosy : parquet, moulures haussmanniennes, hauteur sous plafond et cheminée de marbre blanc. Les murs des deux salons sont masqués par des portants croulant sous des nuées de robes de mariée de créateurs plus élégantes les unes que les autres. Un monde vaporeux et glamour.

Pas trop de temps pour s’attarder sur les nombreux modèles car la durée du rendez-vous est comptée…un peu frustrant quand on a envie de les essayer toutes… du moins celles qui me plaisent !! Mais je n’ai droit qu’à 4 essais …

La première robe de mariée

Un bustier tout en satin, éclatante de simplicité nacrée mais je ne valide pas l’absence de manches. J’enfile un caraco de fine dentelle signé Laure de Sagazan : aérien, discret et sublime à la fois. Ce n’est pas du tout le style que j’avais en tête en arrivant mais je souhaitais essayer quelque chose de différent.

Robe le Dressing Club Robe le Dressing Club avec boléro

 

Deuxième essai de robe de mariée

J’ai choisi un style plus sage et bohème, une Lorafolk en dentelles et mousseline de soie. Légère et fluide, elle est très agréable à porter, mais le décolleté rond dans le dos me dérange, c’est ‘mémérisant’ comme dirait Cristina Cordula.

Robe LorafolkRobe Lorafolk

 

Mon avant-dernier choix de robe de mariée

se porte sur une robe Elise Hameau, un modèle 2 en 1, avec son top en dentelle, j’aime beaucoup malheureusement elle n’est pas à ma taille. Mais je le sens, nous sommes sur le bon chemin….

Robe Elise Hameau Robe Elise Hameau

NEXT et essayage de la dernière robe de mariée du jour

Dès que je l’ai enfilée, je le sais, je le sens : c’est Ma Robe. Épurée, fluide, de la dentelle là où je le veux. La preuve qu’elle a été créée pour moi c’est qu’il n’y a aucune retouche à faire, uniquement l’ourlet à ajuster lorsque j’aurai LA paire de chaussures.

J’ai la sensation d’avoir une seconde peau sur moi.

Désolée il n’y aura pas de photo…

 

Je suis comblée, soulagée et heureuse. Mon amie est bluffée et ravie. Elle prend quelques photos que je m’empresse d’envoyer à ma maman pour avoir un avis dont je ne doute absolument pas ; je réserve la robe illico et je reprends rendez-vous pour revenir avec ma mère.

Bien sûr, le second essayage de ma robe de mariée, confirma mon choix lorsque je vis dans les yeux de ma maman les petites lumières de l’émotion.

Faites confiance à votre cœur : c’est le conseil essentiel que je vous donne. Vous saurez que vous avez trouvé votre robe lorsque les larmes vous monteront aux yeux.

 

 

Et vous, laquelle est votre préférée?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *